Mnamon

Les écritures anciennes de la Méditerranée

Guide critique des ressources électroniques

Ammonite

- IXe - VIe siècle av. J.-C.

par: Daniele Tripaldi (traduit par Nicole Maroger)


  • Présentation
  • Approfondissements


Inscription monumentale de la citadelle d’Amman (IXe s. av. J.-C.).


De nature alphabétique, l’écriture ammonite dérive de l’écriture phénicienne et compte 22 signes consonnantiques linéaires, écrits de droite à gauche. Du point de vue paléographique comme du point de vue lexical, l’influence de l’araméen apparaît prépondérante. Certaines solutions graphiques cependant révèlent un certain degré d’autonomie (par exemple, ‘ayn tendant à la forme carrée plutôt que ronde). La documentation actuellement disponible comprend en majorité des sceaux auxquels viennent s’ajouter des fragments d’inscriptions sur pierre, quelques inscriptions en métal et plusieurs ostraka présentant pour la plupart des listes de noms. Les attestations disparaissent avec la fin du VIe siècle av. J.-C. et avec la complète assimilation, d’abord graphique puis linguistique, avec l’araméen.


Voir les ressources en ligne de l’écriture.

Ressources en ligne