Mnamon

Les écritures anciennes de la Méditerranée

Guide critique des ressources électroniques

Cunéiforme sumérien

- (IIIe millénaire – premiers siècles du IIe millénaire av. J.-C.)


Ressources en ligne



Didactique et matériel didactique

  1. Mesopotamia: Writing
    Ce site est un site d’introduction à l’écriture cunéiforme géré par le British Museum et s’adressant aux étudiants. Un certain nombre d’images de signes cunéiformes sur tablettes illustrent les pages relatives au développement diachronique de l’écriture cunéiforme. D’autres images permettent d’explorer le monde de l’activité des scribes; des exemples de supports d’écriture et de formats d’inscriptions cunéiformes sur argile et sur pierre (tablettes rondes et rectangulaires, prismes et cylindres, briques, bas-reliefs palatins, sceaux en forme de cylindre) sont illustrés.
  2. Proto-Cuneiform
    Page du Cuneiform Digital Library Initiative Project consacrée à l’écriture proto-cunéiforme qui fait son apparition dans la Mésopotamie méridionale à la fin du IVe millénaire av. J.-C. (env. 3200-3000 av. J.-C.), sur des tablettes en argile à contenu administratif et économique annonçant le développement du cunéiforme sumérien. Le site introduit le lecteur à l’écriture proto-cunéiforme et au corpus de textes rédigés dans cette écriture, le tout accompagné d’une bibliographie. Il est possible, à travers le site, d’accéder aux tablettes proto-cunéiformes de la période d’Uruk IVa-III des archives numériques de la Cuneiform Digital Library Initiative. Les textes sont présentés copiés à la main et/ou sous forme de photos.
  3. Iraq: Navel of the World
    Ce site, réalisé par l’Ashmolean Museum d’Oxford, comprend une section intitulée “Writing” avec des pages consacrées à l’écriture cunéiforme, illustrées de photos de tablettes cunéiformes sumériennes.

Textes

  1. Tablets Relating to Sumerian History in the Schøyen Collection
    Ce site est réalisé en partenariat avec la Bibliothèque Nationale de Norvège. Il contient des traductions, un commentaire et des photos de tablettes cunéiformes sumériennes conservées à la Schøyen Collection, présente à Oslo et à Londres.
  2. Digital Corpus of Cuneiform Lexical Texts (University of California, Berkeley)
    Dirigé par N. Veldhuis (University of California), ce site offre un catalogue de listes lexicales cunéiformes sumériennes et akkadiennes de toutes les époques comprises entre 3200 av. J.-C. et l’année 100 ap. J.-C. On y trouve différentes introductions traitant de la liste lexicale comme genre, des conventions utilisées dans les tablettes, des signes, des listes lexicales archaïques, de la classification des listes du IIIe millénaire av. J.-C. et de l’époque proto-babylonienne.
  3. Cuneiform Digital Library Initiative (University of California, Los Angeles, Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte, Berlin)
    Projet de numérisation de textes cunéiformes depuis l’époque sumérienne jusqu’à l’époque séleucide. Les plus importants musées possédant des collections de tablettes et d’autres objets inscrits, entre autre le British Museum de Londres, l’Iraq Museum de Baghdad, le Vorderasiatisches Museum de Berlin, l’Oriental Institute Museum de Chicago, adhèrent à ce projet. Celui-ci entend offrir pour chaque texte des détails permettant de les identifier et une bibliographie, la translittération et la traduction, une photo ou une copie manuscrite du support d’écriture.
  4. Cuneiform Library at Cornell University
    Ce site a été créé par le Département d’Études du Proche-Orient de la Cornell University, de la Cornell University Library et par le projet “Cuneiform Digital Library Initiative” de l’UCLA dans le but de mettre en place un corpus en ligne des tablettes cunéiformes conservées dans la collection du Jonathan and Jeannette Rosen Ancient Near Eastern Seminar de la Cornell University. Cette collection comprend des tablettes de la période proto-littéraire (IVe millénaire av. J.-C.) et des textes sumériens et akkadiens du IIIe au IIe millénaire av. J.-C.
  5. The Electronic Text Corpus of Sumerian Royal Inscriptions (Eötvös L. University)
    Ce projet, réalisé par le Département d’Assyrologie et d’Études Hébraïques de l’Université Eötvös L. de Budapest, et dirigé par Gábor Zólyomi, vise essentiellement à créer un corpus en ligne de toutes les inscriptions royales sumériennes traduites en anglais et en hongrois.
  6. The Electronic Text Corpus of Sumerian Literature (University of Oxford)
    L’“Electronic Text Corpus of Sumerian Literature” (ETCSL) est un projet de la Faculté d’Études Orientales de l’Université d’Oxford. Il réunit plusieurs centaines de textes littéraires en langue sumérienne accompagnés d’une traduction en anglais et d’une bibliographie. Le site contient en outre une introduction descriptive de la langue, de la littérature et de l’écriture sumériennes.
  7. Database of Neo-Sumerian Texts (Centro de Ciencias Humanas y Sociales)
    Le “Database of Neo-Sumerian Texts”, créé et géré par le Centro de Ciencias Humanas y Sociales del Consejo Superior de Investigaciones Científicas de Madrid, veut cataloguer le corpus entier des textes administratifs de la période néo-sumérienne (env. 2100-2000 av. J.-C.), provenant principalement des villes de Puzrish-Dagān (Tell Drēhim), Girsu (Tellō), Nippur (Tell Nuffar), Umma (Tell Ğoḫa), Lagash (Tell al-Hiba) et Ur (Tell Muqayyir) dans l’Irak méridional. Des tablettes de collections publiques et privées de différents pays du monde sont présentées en translittération avec une bibliographie, une copie à la main de la tablette et une photo.
  8. The Pennsylvania Sumerian Dictionary Project (University of Pennsylvania Museum of Anthropology and Archaeology)
    L’objectif du “Pennsylvania Sumerian Dictionary Project”, dirigé par Steve Tinney, est la préparation d’un dictionnaire exhaustif de la langue sumérienne pour spécialistes et non spécialistes. La réalisation du projet a lieu à la Section Babylonienne du Musée d’Anthropologie et d’Archéologie de l’Université de la Pennsylvanie.
  9. Bilinguals in Late Mesopotamian Scholarship

Fontes

  1. Cuneiform Unicode fonts

  2. Sumero-Akkadian Cuneiform