Mnamon

Les écritures anciennes de la Méditerranée

Guide critique des ressources électroniques

Origines, matériaux et techniques



  • Origines
  • Typologies
  • Matériaux et techniques
  • Ressources Générales

Les premières écritures du bassin méditerranéen remontent à la seconde moitié du IVe millénaire av. J. – C. et proviennent de l’aire mésopotamienne et de l’Égypte. Il semblerait que l’écriture mésopotamienne soit née avant l’écriture égyptienne, mais le débat reste ouvert pour ce qui est de savoir si la seconde s’est développée de manière autonome ou bien suite à des influences orientales. L’origine de l’écriture, thème aussi vaste que controversé, donne lieu chez les chercheurs à différentes hypothèses. Pour l’aire mésopotamienne, l’utilisation de “jetons” (tokens) à caractère pictographique, insérés dans des “enveloppes” d’argile pour indiquer, à travers leur nombre, une certaine quantité de biens à traiter, a été déterminante. À partir de ces pictogrammes sumériens se sont développés des systèmes d’écriture plus complexes, à caractère essentiellement syllabique (cunéiforme akkadien), puis à caractère alphabétique (cunéiforme ougaritique). Hors de l’aire méditerranéenne, il faut signaler ce qu’il est d’usage d’appeler les Tablettes de Tartarie (Roumanie). Datées au radiocarbone de 5500 av. J. – C., elles sont interprétées par certains spécialistes comme la première forme d’écriture; toutefois, cette interprétation ne fait pas l’unanimité.

 Risorse on line

  • Denise Schmandt-Besserat (Home Page)
    Site personnel de Denise Schmandt-Besserat, une des plus grandes spécialistes sur l’origine de l’écriture et professeur émérite d’Art et d’Etudes du Moyen-Orient à la University of Texas, Austin. Elle a étudié à l’École du Louvre à Paris. Elle est spécialiste d’art et d’archéologie du Proche-Orient ancien et elle a travaillé sur les origines de l’écriture et des systèmes de compte.
  • British Museum - What is writing?
    Le site internet du British Museum de Londres offre plusieurs pages consacrées à l’écriture, accompagnées d’informations essentielles mais claires et précises et de quelques belles images commentées en haute définition d’objets appartenant à la collection du Musée.
  • BnF: L'Aventure des écritures
    Site pédagogique de la Bibliothèque Nationale de France. Dans ses trois sections (Naissances, Matières et formes, La page) sont présentées quelques pages très synthétiques sur l’écriture, les matériaux et les supports, accompagnées d’un important appareil iconographique commenté.
  • Ancient Scripts: Home
    Le site est réalisé par un amateur, ingénieur informaticien nord américain, Lawrence Lo. Le site est bien construit et bien réalisé: on y trouve une section news, une section de linguistique historique et une de phonétique, une section consacrée aux écritures organisées selon différents critères, etc. La section link, assez vaste, organisée en une partie générale, par aires, géographiques et autres, n’est pas toujours critique.
  • Omniglot - a guide to the languages, alphabets, syllabaries and other writing systems of the world
    Le site est réalisé par un amateur témoignant néanmoins d’une profonde connaissance de la linguistique et des systèmes d’écriture anciens et modernes. On y trouve plusieurs sections, avec plusieurs centaines de systèmes d’écriture, chacun présenté d’une manière exhaustive. Dans quelques cas les sections apparaissent superflues (par ex. la liste des nations dans leur langue originale, avec file mp3), mais par ailleurs le site est excellent.
  • The Unicode Consortium: Home Page
    L’Unicode Consortium est un consortium sans finalité de lucre, institué pour développer, étendre et promouvoir l’usage du standard Unicode. Dans le site apparaissent plusieurs sections où sont présentés le projet, les partenaires, les publications, la banque de données des caractères, etc.
  • Scriptorium - For discussion of all types of writing systems
    Il s’agit d’un forum dédié aux systèmes d’écriture, avec sept sections différentes de discussion.
  • Il segno memoria dell’uomo: percorsi della scrittura
    Présentation “Il segno memoria dell’uomo: percorsi della scrittura”, exposition réalisé par la Bibliothèque de l’Università del Sacro Cuore de Milan.
  • Scripts and languages
    Site amateur de Lars Marius Garshol, informaticien norvégien, qui systématise des connaissances tirées d’autres sites grâce à un système informatique performant. À travers cette classification, il range les systèmes d’écriture et les langues selon les critères suivants: nom, pays, famille, transcription ou translittération, sens de l’écriture. Élémentaire mais systématique.
  • Bibliography on Alphabets & Writing Systems
    Site réalisé par Adam Blatner, Assistant Professor à l’University of Louisville, School of Medicine, Department of Psychiatry & Behavioural Science (USA). Bien que consacré principalement aux études en psychiatrie de l’auteur, le site offre une page consacrée à l’écriture ainsi qu’une vaste bibliographie actualisée.
  • An Introduction to Writing in Graeco-Roman Egypt
    Site de l’Université du Michigan offrant quelques brèves pages sur l’écriture dans l’Égypte gréco-romaine et sur les papyrus ainsi qu’une intéressante série d’images des papyrus des collections de l’Université, accompagnée chacune d’une fiche catalographique complète.
  • Alpha-B: Le site de tous les alphabets
    Le site réalisé par un amateur (Pedro Inigo Yanez), présente une très nombreuse série de systèmes graphiques avec les tables des signes. Cependant, l’erreur de fond consiste à insister sur le concept d’”alphabet”, impropre quand on l’applique à tous les systèmes graphiques même en faisant les distinctions d’usage. Ces imperfections, signalées par les usagers, s’avèrent donc très utiles.
  • Alfabetos de ayer y de hoy
    La Promotora Española de Lingüística (Proel) est une organisation qui s’occupe de l’étude et de la valorisation des langues minoritaires. Les auteurs du site ne sont pas des linguistes professionnels mais, malgré cela, la section avec la présentation des écritures (organisées par familles, lieu ou ordre alphabétique) est intéressante et propose des exemples.
  • Abecedaria : A blog about keyboarding in diverse scripts C’est un blog réservé à la numérisation dans diverses écritures, à l’alphabétisation et à l’alphabétisation numérique, à des liens, à des citations de théories sur l’origine de l’écriture. Réalisé par Suzanne E. Mc Carthy (Vancouver), linguiste amateur.
  • Museo Didattico sulla Civiltà della Scrittura - Comune di San Miniato
    Site du Museo Didattico sulla Civiltà della Scrittura de San Miniato (province de Florence). Dans la section “visite brève”, sont décrits quelques uns des thèmes liés à l’écriture et à l’imprimerie. Les informations sont claires et simples, accompagnées de quelques illustrations; l’objectif est surtout didactique.
  • AWOL-Historical Sources on Decipherment of Several Writing Systems
  • Visible Language
    Un livre par Christopher Woods: "Visible Language: Inventions of Writing in the Ancient Middle East and Beyond", Oriental Institute Museum Publications 32, Chicago 2010.
  • Origine della scrittura in Egitto
    SETHE K., "Vom Bilde zum Buchstaben. Die Entstehungsgeschichte der Schrift. Mit einem Beitrag von Siegfried Schott", Untersuchungen zur Geschichte und Altertumskunde Ägyptens 12, Leipzig 1939. Disponible sur Internet Archive.


Les écritures sont regroupées selon différentes typologies à partir du type de signe servant à exprimer un langage donné. En réalité, certaines écritures qui utilisent des signes de typologies différentes sont des systèmes mixtes. Il faut remarquer que le langage possède deux niveaux primaires de structure que le linguiste français André Martinet appelait “double articulation” du langage: d’une part les structures du sens, d’autre part les structures sonores. Il s’ensuit que les systèmes d’écriture sont subdivisés en deux classes générales: celles qui sont basées sur certains aspects de la structure sémantique, par exemple le mot, ou le morphème, et celles qui sont basées sur certains aspects du système phonique, comme la syllabe ou le phonème.

Les principales typologies utilisées pour définir les différentes écritures sont:

  1. pictographique (expression et communication au moyen d’images ou de dessins ayant une finalité communicative). Les pictogrammes peuvent être subdivisés en:
    1. pétrogrammes, c’est-à-dire des pictogrammes peints ou dessinés sur de la pierre;
    2. pétroglyphes, c’est-à-dire des pictogrammes gravés ou creusés dans la pierre;
    3. idéogrammes, c’est-à-dire des pictogrammes représentant une seule idée ou un seul sens;
    4. logogrammes, c’est-à-dire des pictogrammes représentant un seul mot.
  2. phonétique (au moyen de phonogrammes):
    1. syllabaire, c’est-à-dire un ensemble de symboles graphiques utilisé pour représenter les syllabes des mots d’une langue. Certains syllabaires incluent des symboles séparés pour chaque type de syllabe possible dans une langue donnée; d’autres systèmes utilisent un système de symboles consonantiques incluant une voyelle. D’autres types encore combinent des symboles syllabiques pour représenter des syllabes pour lesquelles il n’existe pas de symbole unique (kan = ka + an);
    2. alphabétique, c’est-à-dire un ensemble de graphèmes, ou de caractères, utilisés pour représenter des structures phonémiques d’un langage.

 



Les peuples de la Méditerranée ont développé différentes techniques d’écriture et ont utilisé pour écrire toutes sortes de matériaux, tant comme supports que pour tracer et effacer les signes. Le type de matériau utilisé a conditionné la technique d’écriture, comme par exemple l’argile qui a impliqué l’utilisation d’un style pour l’impression des signes cunéiformes ou le papyrus qui a conduit à l’usage du calame.